Les conférences de Marmottan

La bibliothèque Marmottan organise régulièrement, le mercredi, des conférences gratuites et libres d’accès qui présentent des sujets liés à l’univers napoléonien. Mercredi 4 novembre, Florence Le Bars des universités Paris X Nanterre et Fédérico II de Naples, a présenté son sujet de thèse : Naples, le roi et l’archéologie : la découverte de l’antiquité sous le règne de Murat.
Pendant les dieci anni francesi, règnes des rois Joseph Bonaparte puis Joachim Murat de 1808 à 1815, l’archéologie évolue et passe du cabinet de curiosités cher à l’homme du XVIIIe, au musée. L’approche devient systémique : les techniques de fouilles deviennent scientifiques. Un vaste projet de fouille est mis au point qui prévoit la fouille complète de Pompéi en dix ans (le quart est fouillé à ce jour !). De même on ne recherche plus seulement à exposer les pièces de prestige mais à présenter les œuvres dans leur contexte, par école ou atelier. Une législation est instituée pour protéger sites et découvertes des pillages en règle organisés par les propriétaires terriens et tous les diplomates en poste à Naples.


La reine Caroline Murat, sœur de l’empereur Napoléon, s’investit totalement pour cette cause , invite des savants Français et fait de Naples et des cités vésuviennes de Pompéi et Herculanum, une étape incontournable du voyage en Europe des aristocrates. Celle que les anglais appelaient la Reine de Pompéi a tant fait pour ce domaine « qu’aucun front n’aurait mieux porté cette couronne de lauriers … »