Le blog de Guillaume

Louis Comfort Tiffany

Un nouveau monde de lumière et de matière

Depuis le 16 septembre a lieu une exposition d'une rare beauté. En effet les œuvres de Louis Comfort Tiffany sont l'expression d'une grande sensibilité et d'un goût très subtile. L'exposition nous apprend que Tiffany, après un long apprentissage de la peinture, s'intéresse au travail du verre. Il concevra des vitraux pour de nombreuses églises qui feront sa fortune. Avec les petits morceaux de verres restant, Tiffany va créer les fameuses lampes et nombres petits objets. Mais oublions l'histoire et regardons les œuvres.

Les vitraux présentent souvent des motifs inspirés de la nature (fleurs, plantes, animaux...). De loin, ces vitraux me transportent dans un monde où la lumière fait vibrer des couleurs si délicates. Les mélanges, les nuances sont si subtiles que je suis étonnée qu'ils s'agissent de vitraux. Attirée par cette lumière, je m'approche. La lumière fait place à la matière. Les vitraux ne sont pas plats !

Filippo et Filippino Lippi... et la Vierge

Pourtant habituée des expositions du Musée du Luxembourg et de l’habillage des murs si foncés, je suis saisi par l’ambiance feutrée, presque intime de la première salle. La sensation étrange de rentrer dans la maison d’un prêtre m’envahit. Les éclairages uniquement tournés vers les œuvres, inondent la salle d’une douce pénombre. Je suis absorbée par les tableaux et les sculptures et j’oublie totalement