Un courrier informatique est deux fois plus impactant sur l’environnement

La vidéo réalisée par l’association Paper Mail et mise en ligne le 13 avril dernier commence à provoquer des réactions. Sa présidente, Sylvie Deshayes, également directrice générale du groupe Hamelin (division enveloppe), répond aux sollicitations de la part des médias : « Nous avons de nombreuses demandes d’interview et une télévision souhaite même consacrer une émission à ce sujet. »

Un Français sur cinq prêt à lire sur un écran

Si le plaisir de feuilleter des pages ne disparaîtra pas, 22 % des personnes interrogées s'imaginent à l'avenir lire un roman ou un essai sur ordinateur ou sur un e-book.

Le papier est mort : on nous l'annonce au moins dix fois par jour. Le Figaro littéraire a voulu en avoir le cœur net. Avec l'institut OpinionWay, nous avons sondé les Français sur ce thème, à l'appui de deux questions simples. La première : «Aujourd'hui, sur quel support lisez-vous le plus souvent un livre ?» Et la seconde interrogeait les Français sur leur comportement à l'avenir.

Pas de succès du livre sur l'iPad sans révolution des contenus éditoriaux

INTERVIEW : EMMANUEL BENOÎT EST DIRECTEUR MARKETING STRATÉGIQUE DU GROUPE JOUVE, IMPRIMEUR FRANÇAIS TRÈS IMPLIQUÉ DANS LE LIVRE NUMÉRIQUE.

Comme le furent en leur temps pour la musique mobile le Walkman de Sony ou l'iPod d'Apple, l'iPad pourrait bien être l'outil qui fera changer d'époque : la nouvelle révolution à venir est celle qui verra le passage du livre numérique, encore en plein essor, à une véritable lecture numérique qui reste à inventer et dont on mesure déjà l'immense potentiel. Longtemps considéré comme un support de diffusion anecdotique par les auteurs et les maisons d'édition, le livre numérique est désormais pris très au sérieux.

L'e-book va prendre des parts de marché au livre de poche

JOHN MAKINSON LE PDG DE PENGUIN BOOKS
«L'e-book va prendre des parts de marché au livre de poche»

John Makinson est le PDG de Penguin Books, l'un des éditeurs les plus importants et les plus prestigieux au monde. Alors que se tient à Paris le Salon du livre, il explique aux « Echos » pourquoi il considère que le numérique est une opportunité pour Penguin et pourquoi les premières éditions « à couverture dure » (« hard cover »), sur lesquelles repose l'économie de l'édition anglo-saxonne, devraient rester appréciées du public.

Les Français convaincus de la complémentarité entre la presse et Internet

TNS Sofres a observé les habitudes des Français concernant Internet dans le cadre des « Enjeux du quotidien », une étude de la presse d’information quotidienne réalisée pour l’Epiq.

Edition : Washington inflige un nouveau revers à Google

Edition : Washington inflige un nouveau revers à Google

Tout en reconnaissant « des progrès substantiels », le ministère de la Justice américain a critiqué la version remaniée de l'accord passé entre Google et les éditeurs de livres outre-Atlantique.
C'est un nouveau coup dur pour Google et sa bibliothèque numérique. Le ministère de la Justice américain a vivement critiqué, en fin de semaine dernière, le projet d'accord remanié présenté mi-novembre par le moteur de recherche et la Guilde des auteurs ainsi que l'Association des éditeurs de livres américains. « Les changements opérés ne répondent pas entièrement aux inquiétudes des Etats-Unis », a-t-il estimé dans un document de plus de trente pages daté du 4 février, tout en reconnaissant « des progrès substantiels » par rapport au texte initial.

Les applications pour iPhone réveillent la pub sur mobile

Les applications pour iPhone réveillent la pub sur mobile

La publicité sur téléphone mobile, par bannières ou SMS, n'a jamais vraiment décollé. Aujourd'hui, créatifs et annonceurs misent sur les applications pour « smartphones ».
Tâtonnante. Balbutiante. Endossant un rôle encore accessoire dans les plans médias. Ainsi va la communication publicitaire sur le mobile et les « smartphones », iPhone en tête. On en pressent le potentiel, mais on ignore quand et avec quelle ampleur il se déploiera.

Léger retour en arrière. Avec la généralisation du téléphone mobile, les imaginations se sont tout d'abord déchaînées, sur le mode « c'est génial, on va pouvoir envoyer plein de choses sur les portables : bannières, SMS, spots viraux… », se souvient Anne Browaeys, directrice générale de l'agence de communication intégrée Fullsix.

Apple promet une révolution avec son "iPad"

 

Steve Jobs, le père de l'iPod et de l'iPhone, poursuit sur la voie de la convergence avec le lancement de l'iPad : un  terminal connecté à mi-chemin entre l'ordinateur portable et le smartphone. Il marche sur les plates-bandes des constructeurs informatiques et des fabricants de lecteurs électroniques de livres.

Samsung, nouveau venu dans le livre électronique

C'est à l'occasion du CES 2010 de Las Vegas que le géant coréen de l'électronique grand public a dévoilé son intention de se positionner comme un acteur majeur du livre électronique.
A cette occasion, Samsung a dévoilée deux modèles, les E6 et E101, deux terminaux de lecture quio permettent de se connecter directement à la librairie numérique de... Google.

Le livre doit revoir de fond en comble ses relations avec Google

Dans son rapport sur la numérisation des contenus écrits, Marc Tessier estime qu'il faut repenser Gallica, l'outil de numérisation de la BNF, et créer les bases d'un vrai partenariat avec Google.
Ne pas ignorer Google, ne pas le privilégier non plus et, surtout, tout revoir de fond en comble. Marc Tessier, chargé en octobre dernier de rédiger un rapport sur la numérisation du patrimoine écrit, a présenté hier ses travaux à Frédéric Mitterrand, le ministre de la Culture et de la Communication. Un mot d'ordre : « Changer d'échelle » dans le processus de numérisation de ces contenus, à l'heure de l'émergence du livre numérique.