Chantal Thomas – Les adieux à la reine

Vienne 1811, les Français de Napoléon occupent la ville. Agathe-Sidonie Laborde, émigrée et ancienne lectrice de la Reine Marie-Antoinette, revit les trois folles journées de juillet 1789 où la panique a ravagé Versailles après l’impensable : la Bastille prise et le retrait des régiments étrangers de Paris…
Du 15 au 17 juillet, Agathe erre dans les couloirs du palais, quêtant réconfort et informations dans le chaos des courtisans en fuite et la foule des réfugiés. Artois, Provence, les princes du sang, les Polignac, Vaudreuil, les intimes de Trianon cherchent le salut dans l'émigration. Que fera la Reine, son idole. Partira-t’elle ? Restera-telle au Château ? Le temps des plaisirs est passé à Versailles, l’Île enchantée sombre avec les raffinements d’une société délicieuse et cruelle, la royauté fait naufrage…


Prix Femina en 2002 avec Les Adieux à la reine, Chantal Thomas, à petites touches sensibles, ressuscite l’humain, les petits bruits du Palais et le fracas de la Révolution en marche. Editions du Seuil.